Liberté du choix du moyen de transport ; c’est l’anarchie !

Le choix de son mode de déplacement, garanti par la Constitution, son application relève de l’anarchie

> Les automobilistes se garent, sans vergognes, sur les trottoirs ou dans les cases réservées aux personnes en situation de handicap.

> Les motards abusent des voies réservées aux bus, sans oublier celles dévolues aux cyclistes.

> Les cyclistes utilisent abondamment l’espace réservé aux pétions.

> Les pétions traversent la chaussée sans regarder si d’autres usagers y sont déjà engagés.

> etc...

Commentaires

  • On ne saurait mieux dire, Charly ! Oui, ce n'est pas la liberté, qui s'arrête où commence celle des autres ! C'est l'égocentrisme, qui pousse nos jeunes et moins jeunes à consommer et jouir sans limites.
    Reflet d'une société de plus en plus mortifère.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel