24/01/2010

En politique 1+1 ne font pas 2

Conseil national.jpg

Pour preuve lors des élections nationales de 2007, si le parti radical et le parti libéral avaient fait liste communes, ils n’auraient pas obtenu 3 conseillers nationaux, mais seulement 2.

Le calcul :

PRD = 7.7%, PLS = 14.8%; soit 22.5% pour le PLR.

Il aurait fait jeu égal avec l’UDC qui avec 21.5% des suffrages obtient 2 sièges.

Si par le calcul des apparentements la liste PLR avait décroché 3 sièges, ils auraient été attribué à des candidats issus de la frange libérale du PLR ; à savoir : Martine Brunschwig Graf avec 35’105 voix, Christian Lüscher avec 31’922 voix et Pierre Weiss avec 30’190 voix. Le premier radical, Hugues Hiltpold, arrive en 6ème position avec seulement 10’567 voix.

16/01/2010

Fusion radicale/libérale : l’analyse de SmartVote

Smartvote a analysé les réponses des candidats radicaux et libéraux à l’élection pour le Grand Conseil d’octobre 2009.

59 questions, abordant des thèmes relatifs à la politique sociale, la politique des migrations, la politique fiscale et des finances, la science et la formation, la société et l’éthique, la politique économique, les institutions et les droits populaires, la politique environnementale, énergétique et des transports , la justice, la police et l’armée, les dépenses, ainsi que la politique étrangère et l’économie extérieure.

Résultat : seulement 35 réponses communes, soit 59% des réponses, et pas 90% d’une vision politique partagée comme l’affirme l’appareil politique de chaque parti.

 

Diagramme radical:                      Diagramme libéral

smartspider Radicaux.png smartspider Libéraux.png

Fusion radicale/libérale : l’analyse de SmartVote

Smartvote a analysé les réponses des candidats radicaux et libéraux à l’élection pour le Grand Conseil d’octobre 2009.

59 questions, abordant des thèmes relatifs à la politique sociale, la politique des migrations, la politique fiscale et des finances, la science et la formation, la société et l’éthique, la politique économique, les institutions et les droits populaires, la politique environnementale, énergétique et des transports , la justice, la police et l’armée, les dépenses, ainsi que la politique étrangère et l’économie extérieure.

Résultat : seulement 35 réponses communes, soit 59% des réponses, et pas 90% d’une vision politique partagée comme l’affirme l’appareil politique de chaque parti.

 

Diagramme radical:                        Diagramme libéral:

smartspider Radicaux.png

smartspider Libéraux.png