Tourisme, l'identité valaisanne n'existe pas

Sur les pages internet des principales destination touristiques ; Crans-Montana, Verbier ou Zermatt, le Valais n'existe pas.

Une absence de liens vers valais.ch est à relever. Chaque site touristique se met en concurrence avec les autres et oublie leur force commune: le Valais. 

Et pourtant le Valais est un terrain de jeu naturel, un parc d'attraction à ciel ouvert surprenant par sa large palette d’infrastructures à 90 minutes autour de Sion.

Des séjours de luxe parmi des hôtels 5 étoiles en montagne à plus de 10'000.-/semaine ou en plaine le long du Rhône, aux alentours de 500.-/semaine, sont possibles dans un "Pays d'exceptions".

Avant de le "graver dans vos cœurs", il existe des histoires de châteaux, d'églises, de glaciers, et découvrir des sommets parmi les plus connus, visiter l'Hospice du Grand Saint-bernard qui élèvent les chiens ou l'Abbaye de St-Maurice et ses 1500 ans, et assister à des combats de vaches qui attire des spectateurs par centaine.

Parcourir les 8000 km des sentiers, particulièrement ceux qui longent les bisses sur des chemins historiques où se tissent bien souvent des amitiés autour d’un verre de vin.

Et terminer sa journées dans l'un multiples bains thermaux en plaine ou en montagne.

En deux langues nationales, l'identité valaisanne pourtant existe.

Commentaires

  • Tourisme .......

    Soirée tourisme sur le blog de Voix Attention, danger.... On y vient même de Bulgarie ......

  • Les grands voyageurs et skieurs ne peuvent ignorer Zermatt, ses promenades en calèche, Le majestueux Mont Cervin, le Weisshorn etc... Internet n’existait pas quand j’ai visité en 55 le Valais - deux mois de vacances en Suisse - Retour à Zermatt pour le passage de l’année 67. C’est vrai que la Tunisie était sous protectorat français, donc de culture française, jusqu’à son indépendance qui nous a fait partir sous d’autres cieux.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel