La richesse provient du bon fonctionnement du monde naturel.

Parmi les économistes, même ceux qui voient toute l’absurdité de notre système comptable persistent à nier que la destruction de l’environnement soit problématique, car ils ont appris à penser que le marché en conjonction avec la science, la technique et l’industrie est capable de pallier à toute pénurie de ressources.

 

Cette attitude aberrante est encore davantage justifiée par la science orthodoxe, qui s’attache à dénigrer tous processus naturels.

Elle ignore que l’un principe de base, de la vision écologique du monde, est que les bienfaits véritables, et donc la richesse réelle, proviennent du bon fonctionnement du monde naturel.

 

Un climat favorable et stable, des forêts, des savanes et des terres agricoles fertiles, des rivières et ruisseaux, des sources et réserves d’eau souterraines, des marais et récifs coralliens, des mers et océans et les myriades d’espèces vivantes qui les peuplent... Voilà ce qu’il faut considérer comme notre véritable richesse.

Commentaires

  • "la science orthodoxe, qui s’attache à dénigrer tous processus naturels"
    Voilà une phrase bien étrange, qu'on ne pourrait lire que tous la plume d'un mauvais écologiste, c'est-à-dire d'un écologiste chez qui l'idéologie politique prend la place de la formation scientifique.
    Une science qui ne tiendrait pas compte des processus naturels ne serait pas une science orthodoxe, mais une mauvaise science, en fait pas une science du tout.

  • Paroles pleines de sagesse, mais dont les dirigeants n'ont rien à faire, car leurs "valeurs" sont dictées par leur cupidité et leur stupidité et leur volonté de pouvoir.

  • Je ne me fie plus qu’à la nature dont personne n’y peut rien’ Elle a eu raison des dinosaures, alors! l’homme......

  • Parole d'anciens scientifiques sans doute beaucoup plus éclairés que ceux d'aujourd'hui :
    La nature donne mais reprend toujours- c'est aux humains à s'adapter

  • On peut toujours citer la sage précepte de Rabelais dans son Pantagruel “Science sans conscience n’est que ruine de l’âme.”

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel