La République des juges

Elaborée à une époque où les partis politiques n’existaient pas, du moins dans leur forme moderne, la théorie de la séparation des pouvoirs à beaucoup vieilli.

La séparation des organes et fonctions, et l’équilibre des pouvoirs se trouvent désormais remis en cause par le renforcement de l’exécutif et le déclin du parlement.

En revanche le pouvoir judiciaire s’affirme de plus en plus dans nos démocraties modernes.L’apparition d’un contre-pouvoir juridictionnel est reconnue par plusieurs auteurs ; ainsi, peu à peu, au terme d’un processus d’affirmation, puis d’émancipation, le juridictionnel aurait accédé au statut de pouvoir.

Un pouvoir comparable au pouvoir exécutif et législatif ; dans un système démocratique, le juge, porté par la doctrine et l’opinion publique, posséderait une faculté d’empêcher et une faculté de statuer.

La montée en puissance des juges vint renforcer ce soupçon de « gouvernement des juges ».

C’est le fait que les juges ont en charges des litiges à caractère collectif et non plus simplement individuel : de véritables questions de société et non des différends entre particuliers, ce qui accentue le caractère politique-au sens des affaires de la cité-de leur intervention.

Et comme l’écrit Paul Ricoeur : «  le judicaire est poussé en première ligne par des institutions politiques en voie de décompositions ».

Commentaires

  • En clair, on peut dissoudre tous nos parlements qui nous coûtent une blinde.

    Car, que montre ces républiques des juges? Qu'il n'est plus besoin de faire écrire les lois par des parlementaires ou des sénateurs, les juges arrivent à s'en passer et à lire les lois actuelles, voire à les mettre à jour au fil des divers procès.

    Pas belle la vie dans nos démocraties?

    PS: il en va de même avec la CEDH

  • L’avocat y est aussi pour beaucoup dans leurs décisions! Vous ne croyez pas!? Mais faut relever qu’il y a des juges qui font un excellent travail. Une seule garantie pour cela, apporter des preuves et faire preuve d’honnêteté contre le profit..... le mensonge et la calomnie.....

    PS : si des fautes passent.... la faute en incombe au soleil. :)

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel