18/12/2018

Le migrant contribue au développement de notre pays.

En proposant un discours d'exclusion des mouvements populistes obtiennent des résultats électoraux significatifs en misant sur la peur de l'autre, sur la crainte diffuse de l'invasion suscitée par les nouveaux mouvements migratoires.

 

Ainsi toute demande de reconnaissance culturelle et religieuse émanant des populations d'origine immigrée est perçue avec scepticisme.

 

On redoute qu'il s'agisse d'attaques masquées contre l'État laïc. Il est vrai que des revendications culturelles et religieuses émanent des populations d'origines immigrées.

 

Et après avoir longtemps été perçu comme un agent exclusivement économique, les immigrés sont considérés comme des acteurs culturels et religieux qui, selon les interprétations, enrichit notre culture ou la met en péril.

 

Les migrants réclament une politique de participation sociale, ils manifestent la volonté de participer à la vie économique, d'acquérir une formation, de respecter l'ordre juridique et d’apprendre notre une langue.

 

Cela dit, ces revendications sont le signe d'une intégration et d'une volonté de participation à la société.

 

Aujourd’hui, nous devons veiller à une meilleure participation des migrants dans tous les rouages de notre société et leurs donner les moyens et la motivation de contribuer au développement de notre pays.

 

Commentaires

Ah ! la belle époque de l'accueil du père Ramadan.

Écrit par : Mère-Grand | 18/12/2018

Tu a entièrement raison, les migrants qui veulent travailler collaborent fortement à l'économie du pays. Ils sont un supplément de ressources qui rehaussent la Suisse.

Écrit par : Manuel Alonso Unica | 18/12/2018

Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Quel texte magnifique, un vrai compte de Noël.

Les migrants seront certainement très heureux de participer au fêtes de Noël.

Tous en chœur : Tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil.

Écrit par : Boccarrd | 18/12/2018

Les statistiques sont têtues, les migrants européens participent à la croissance de la Suisse, les africains venus illégalement par manque de compétences sont incapable de travailler.
L'aide pour insérer les migrants sont un échec, voir les statistiques.

Je mets en doute la volonté de s'insérer sauf pour une minorité.
Votre affirmation est donc maladroite issue de l'idéologie et non de la réalité. C'est la méthode Coué.

En résumé, si le migrant ne travaille pas, je ne vois pas en quoi il participe au développement. Bref, il ne faut pas confondre la réalité et ses rêves.

L'enrichissement culturel…! C'est l'argument bateau par excellence pour accepter n'importe quoi. La Suisse est déjà balayé par de multiples cultures, elle n'est pas en manque.

La Suisse n'est pas une ONG et est déjà surpeuplé. J'aimerais donc des arguments construits basé sur la réalité pour me faire changer d'avis.

Écrit par : motus | 18/12/2018

Le blanc est bon (je ne parle pas du poulet) ... sauf le colon blanc.
Le noir est bon ... sauf le dictateur sanguinaire.
Le chrétien est bon ... sauf celui qui brûle le protestant.
Le musulman est bon ... sauf celui qui coupe la tête des chrétiens.
Etc.

Écrit par : Mère-Grand | 18/12/2018

"En résumé, si le migrant ne travaille pas, je ne vois pas en quoi il participe au développement. Bref, il ne faut pas confondre la réalité et ses rêves."

Détrompez-vous motus! Bien entendu, il ne participe pas directement au développement de la Suisse, ou du pays où il a décidé de s'établir. Par contre, grâce à lui, on doit construire des centres d'accueil, engager de nouveaux avocats pour le défendre et qui seront payés par l'Etat, donc vous, moi. Il faudra aussi ouvrir de nouveaux hôpitaux ou au minimum les agrandir, même chose avec les écoles, voire, peut-être, des prisons.

Moi, je vous dis, indirectement, il aide au développement de nos pays, il est une réelle chance pour eux.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 18/12/2018

Si l'objectif est l'islamisation de la Suisse, alors effectivement le migrant contribue au développement de notre pays.

Écrit par : Mario Jelmini | 18/12/2018

Les suisses qui vivent dans la précarité peuvent migrer dans quel pays???? Je propose par exemple, aux habitants de Genève qui sont sans emploie de "migrer" en France voisine, comme ça ils auront toute leurs chances pour trouver du travail à Genève!

Écrit par : Dominique Degoumois | 19/12/2018

Comme ça "le" migrant est une chance pour son pays d’accueil, comme si c'était un produit uniforme avec des résultats uniformes...

On peut le bêler de façon binaire parce qu'on a envie d'y croire, on peut aussi considérer les quartiers nord de Marseille, le "93", ou la banlieue "communautarisée" de Göteborg pour réfléchir un peu et éventuellement entrevoir que tous les migrants ne se valent pas dans la contribution qu'ils apportent.

Écrit par : Eastwood | 19/12/2018

Quelle est la fonction du migrant?

Permettre au patronat de sous-payer les ouvriers. Venant de pays plus pauvres, même ces salaires sont attractifs pour eux. Pourquoi les Suisses ne veulent pas de ces boulots? Parce qu'ils sont sous-payés. Que la "gauche" soit complice de cette politique capitaliste en dit long sur la perte des valeurs.

Le Japon a une politique d'immigration voisine de zéro. Comment font-ils? En tout cas le Japon montre qu'une telle politique est possible.

Écrit par : Daniel | 20/12/2018

A ce propos, a-t-on des nouvelles d'Ayop Aziz?

Parce que j'ai lu récemment que le PIB de Genève croissait plus vite que dans le reste de la Suisse.
CQFD ....?

Écrit par : Bernie | 20/12/2018

En tout cas cher Eastwood@ les personnes habitants Genève et en Suisse qui sont dans la précarité, ne sont même pas des "produits d'appelles", ils sont même "les invisibles" pour la gauche!! Cher Bernie@ des genevois expulsés de leurs appartements devenus trop grands suite au départ de leurs enfants doivent quitter Genève, faute d'y retrouver un appartement! Là pas de manifs de la gauche devant les canons comme pour ce "ayop-aziz"! "La discrimination positive" c'est aussi du racisme et surtout de la ségrégation approuvée par toute la gauche!

Écrit par : Dominique Degoumois | 21/12/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.