Le nombre de suicides augmente avec l’âge

Comme dans la plupart des autres pays, le nombre de suicides augmente avec l’âge, surtout chez les hommes. En Suisse on dénombre 35 cas pour 100'000 habitants chez les 65-84 ans, et même à 70 chez les plus de 85 ans, 10 chez les femmes.

Pourtant, cette situation ne suscite guère l’attention de l’opinion publique, au contraire: le suicide chez les personnes âgées est un fait accepté.

Les stéréotypes négatifs sont très répandus; on considère par exemple le désespoir et la solitude chez la personne âgée comme un fait normal. On observe ainsi une certaine «compréhension» de la part de la population comme des professionnels envers le suicide d’une personne âgée.

Commentaires

  • Peut-être devriez-vous nous indiquer votre âge, pour tenir de tels propos ?
    J'ai cru remarquer que les jeunes pensent qu'être vieux, c'est comme être jeune avec un certain nombre d'années en plus, c'est tout.
    Et le fait de se rendre compte que loin de progresser, la société va droit dans le mur? Qu'au lieu de limiter la population, nos autorités se réjouissent de faire rentrer 80'000 personnes chaque année en Suisse, 1% de la population.
    Que nos autorités n'ont rien prévu pour leur logement, la circulation sur les routes, les écoles, les hôpitaux. Non, rien. Juste faire tourner les entreprises de leurs copains...
    Non seulement il n'y a plus de place dans les hôpitaux, aux urgences, mais le niveau des médecins a baissé de façon spectaculaire. 2000 morts en Suisse chaque année suite à leurs erreurs...
    Il en est de même dans tous les autres secteurs. Le niveau baisse partout.
    Vivre dans un EMS est pour une personne normale pire que mourir.
    Alors, qu'est-ce qu'il y a d'anormal à vouloir éviter cet enfer ?
    Quand vous serez vieux, vous chercherez à battre des records de longévité ? Pourquoi ?

Les commentaires sont fermés.