15/05/2018

Les politiques rendent la planète inhabitable

Dans une dictature, l’argent sert à acheter les armes et à payer la police et l’armée qui permettent de se maintenir au pouvoir.

En démocratie, l’argent permet de se faire réélire, en procurant des avantages matériels aux secteurs de la société dont le soutien électoral est indispensable.

Mais en règle générale, les gouvernements ne prennent aucune mesure qui irait à l’encontre des intérêts d’un secteur industriel puisant, aussi destructrices que puissent en être les activités, à moins d’y être contraints par la pression de l’opinion publique. .

Malheureusement, les grandes entreprises détiennent le quasi-monopole de l’argent. D’où l’alliance inévitable entre le gouvernement et l’industrie.

Le résultat inéluctable est que pratiquement aucun choix politique important n’est effectué aujourd’hui parce qu’il est humainement, socialement ou écologiquement souhaitable, mais plutôt parce qu’il sert les objectifs des «associations à but particulier».

Ce sont ces "politiques" qui sont en train de rendre la planète inhabitable.

Commentaires

Enfin d'autres voix s'élèvent ,je me sens moins isolée et le titre à lui seule va me galvaniser
Bonne journée Monsieur Schwarz

Écrit par : lovejoie | 15/05/2018

Tout à fait !
A force de laisser faire, à force de moratoires destinés à gagner du temps, à force de ménager la chèvre et le chou nos politiciens laissent les pesticideurs continuer leurs business mortel, laissent les pharma produire des médicaments au large spectre d'effets secondaires souvent pires que la maladie elle-même.
Une associée de Goldman Sachs n'a-t-elle pas dit que si les médicaments guérissaient sans effets secondaires (nécessitant la prise d'autres médicaments), l'industrie pharma serait rapidement en faillite.

Écrit par : Lambert | 15/05/2018

Sauf que nous, les gens d'en bas, nous avons élu ces gens pour faire ce qu'il font. Alors que nous savons tout ce que vous venez d'énumérer. Pourquoi ?
Parce que nous avons peur. Peur de manquer, de ne pas comprendre.
La démocratie liquide devrait logiquement s'imposer à relativement court terme. Nous ne comprendrons pas mieux mais nous aurons la possibilité de donner notre voix à une personne de confiance sur un sujet donné et non pas un blanc seing pour une législature à un type qui nous a promis la lune. Et dans la foulée le taux de participation risque bien de devenir représentatif.

Écrit par : Pierre Jenni | 15/05/2018

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.