09/01/2018

"No Billag" Une nouvelle concession oblige !

Bien sûr que la concession sera modifiée, sans doute une pour la TV et une autre pour la radio et elles seront misent au enchères. Je fais entièrement confiance à la Confédération pour établir une proposition qui puisse satisfaire entièrement "la nouvelle SSR".


La nouvelle concession pourra contenir les éléments suivants:

Le concessionnaire remplit son mandat en matière de programmes de même valeur dans toutes les langues officielles. Il contribue à la libre formation de l’opinion en présentant une information complète, diversifiée et fidèle, en particulier sur les réalités politiques, économiques et sociales.

Il diffuse un programme pour chacune des régions linguistiques du pays, Il s'emploiera à collaborer avec d’autres diffuseurs suisses cela permet d’accroître la diversité de l’offre.

La nouvelle concession sera amputée d'une partie de ses obligations, comme par exemple pour la radio, une seule chaîne par région linguistique au lieu de trois. Les chai

Înes dédiées (2 et 3) diffuserons un seul programme pour l'ensemble du territoire.

Au niveau de la télévision; une chaîne généraliste, par région avec une programmation spécifique comprise entre 19 et 21 heures. Les autres tranches peuvent être complétées par des achats auprès des acteurs culturels des autres régions. Une seconde chaîne dédiée aux grands événements, principalement le sport, en "pay per view".

Le montant de cette concession pourrait avoisiner 2,7 milliards sur 20 ans. Quel autre consortium média autre que le joint-venture  formé par "la nouvelle SSR", Ringier et Swisscom pourrait suivre cette enchère ?

 

Le budget

Si aujourd'hui  la SSR rassemble que 300 millions sur le marché de la publicité la nouvelle concession permettra une plus grande souplesse au niveau des possibilités commerciales, soit environ 600 millions pour la télévision et 130 millions pour la radio et encore 100 millions pour la chaîne payante dédiée au sport soit un peu plus de 800 millions ce qui est largement suffisant pour répondre aux attentes de la population.

Si cela n'est pas un Plan B, ça lui ressemble étrangement.

Maintenant à vous de choisir...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.