06/12/2017

La peur, outil de gouvernance

Nos gouvernants, mieux que tout autre, ont toujours su que la peur est le meilleur moyen de convaincre. Ils la cultivent et l’exploitent.

Que ce soit pour détourner l’attention, pour justifier plus de taxes ou pour faire accepter une législation impopulaire, ils peuvent toujours compter sur un événement dramatique annoncé.

Ils exploitent la peur pour soumettre.

S’il est vrai que les démocraties modernes dépendent de l’opinion publique, il est aussi vrai que celle-ci est largement dictée par la peur.

En maintenant les populations dans un état d’appréhension constant, l'État gruge les libertés au profit d’une bureaucratie gouvernementale.

Et malheureusement, les populations acceptent à peu près tout ce qui leur est imposé graduellement…

Commentaires

Nos gouvernants peuvent exploiter la peur car l'éducation ne développe plus le bon sens, les forces morales et psychiques.
Un exemple typique en sont les vaccinations qui, d'actes thérapeutiques sont passés à des incitations qui ne se basent pas sur des réalités concrètes qui sont en constantes modifications mais sur des calculs pour faire peur. L'exemple en est patent en France où le gouvernement veut imposer 11 vaccins aux bébés.

Écrit par : Marie-France de Meuron | 06/12/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.