17/08/2017

Des emplois par milliers...

L’abandon des énergies fossiles exigera une reconfiguration totale de l’infrastructure économique ce qui va créer des milliers d’emplois et d’innombrables biens et de nouveaux services.

 

La refonte des infrastructures et le rééquipement des secteurs d’activité vont nécessiter un recyclage massif des salariés.

 

Ces nouveaux employés de pointe devront être qualifiés dans les technologies des énergies renouvelables, la construction verte, l’informatique embarquée, les nanotechnologies, la chimie durable, la gestion des réseaux électriques numériques, les transports électriques hybrides, sans oublier le développement des piles à combustible, ainsi que des centaines d’autres domaines techniques.

 

Il faudra aussi former les entrepreneurs et les managers pour qu’ils puissent tirer profit des modèles d’entreprise les plus avancés, comme par exemples : le commerce en source ouverte et en réseau, le contrat de performance, les stratégies de recherche-développement coopérative, la chaîne d’approvisionnement et la logistique à faible intensité de carbone, etc.

 

Ces nouveaux niveaux de qualification et styles de gestion des collaborateurs seront qualitativement différents de ceux que nous connaissons.

Commentaires

Tout-a-fait, le passage a de nouvelles technologies signifie toujours plus d`emploi dans les secteurs relatifs au développement de ceux-ci, c`est-a-dire plus d`emplois de maniere temporaire et pour ceux disposant d`un haut niveau de compétence. En meme temps, l`intelligence artificielle généralisée a l`industrie et aux services signifie probablement un grand nombre de suppression d`emplois et cela de maniere durable. Ergo, il ne faudra pas trop compter sur les nouveaux emplois créés pour compenser ceux supprimés, du moins dans un systeme économique qui continuerait a etre basé avant tout sur le profit. On va donc tres probablement assister a un changement de philosophie radical dans l`économie sous peine de voir des pans entiers de la société sombrer dans l`assistanat social et la marginalité. Temps historiques en perspective, donc.

Écrit par : Jean Jarogh | 17/08/2017

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.