02/06/2016

Un imam au Gothard

L’islam peut avoir sa contribution dans le renforcement de notre identité nationale, et ceci grâce à deux facteurs importants :

- Une présence des musulmans dans la majorité des cantons.

- La dimension historique d'une expérience musulmane qui a pu conjuguer à la fois l’unité et la diversité.

Les musulmans de Suisse ont une responsabilité dans la construction de notre identité. Une responsabilité qui ne peut apporter ses fruits qu’avec une volonté cherchant à mettre en harmonie toutes les compétences et les énergies diverses, au service d’un destin commun.

Ainsi qu'un engagement qui amène le citoyen suisse de confession musulmane à prendre part à la vie de la société, à travers ses activités sociales, culturelles et politiques. Un engagement qui a besoin d’être renforcé et encouragé.

La présence musulmane en Suisse est une chance permettant de construire une identité suisse riche d’un patrimoine culturel et religieux diversifié, ce qui donne à notre identité une dimension planétaire.

Commentaires

Vous êtes de ceux qui n'ont pas encore compris que l'islam est une idéologie politique totalitaire et réactionnaire qui utilise la religion pour mieux parvenir à ses fins, c'est-à-dire la conquête du pouvoir et, en attendant, la conquête de territoires toujours plus importants à l'intérieur de notre pays. C'est l'islam qui se veut d'une dimension "planétaire", pas nous, pas notre patrimoine lié depuis plus d'un siècle non aux religions, mais aux Lumières. Vous en venez même à oublier la devise de notre république, et vous voulez nous faire retourner dans les ténèbres de l'obscurantisme. Le multiculturalisme ne marche pas, si ce n'est pour fragmenter la société en autant de communautés prêtes un jour ou l'autre à se faire la guerre.

Écrit par : Johann | 02/06/2016

Drôle de vision de notre société...
Auriez-vous fait les mêmes remarques par rapport aux juifs ?

Écrit par : Charly Schwarz | 02/06/2016

Les musulmans cherchent constamment à se distinguer et à s'isoler des sociétés occidentales dans lesquelles ils vivent, en demandant toutes sortes d'accomodements et de traitements particuliers. En quoi la présence musulmane favorise-t-elle la construction de notre identité nationale? Pourriez-vous élaborer?

Et quelle a été la contribution de l'islam/des musulmans dans la construction du tunnel du Gothard ? Y avait-il beaucoup de musulmans parmi les ouvriers?

Écrit par : Arnica | 02/06/2016

Je trouve le propos de Johann assez surprenant quand il parle de "multiculturalisme (qui) ne marche pas" alors que notre pays est fragmenté en quatre cultures...

Cela montre encore qu'une saine discussion sur l'islam et les musulmans n'est pas possible parce que les événements tragiques que la France et la Belgique ont connus font que l'émotion et le rejet ont très (trop ?) largement pris le pas sur une analyse plus rationnelle et apaisée. Dommage !

Écrit par : Michel Sommer | 02/06/2016

A nous de favoriser leur intégration, et ainsi lutter contre le communautarisme.
Concernant les ouvriers du tunnel, il y eu plus de personnes de confession musulmane que vous pouvez imaginer.

Écrit par : Charly Schwarz | 02/06/2016

"Auriez-vous fait les mêmes remarques par rapport aux juifs ?"

Vous avez perdu une occasion de vous la coincer: je peux faire mon aliyah quand je veux.


"Je trouve le propos de Johann assez surprenant quand il parle de "multiculturalisme (qui) ne marche pas" alors que notre pays est fragmenté en quatre cultures..."

C'est triste quand qqn confond culture et langue:

http://www.bak.admin.ch/themen/04117/index.html?lang=fr

Tenez justement, je n'ai pas trouvé le mot "langue" dans cette définition.
Et je ne savais pas qu'il y avait en Suisse quatre façons de considérer la démocratie...

Les récents événements de France n'ont rien à voir avec mon analyse qui date des années nonante. Alors vous pouvez garder vos émotions pour vous. Ces événements démontrent seulement que j'avais raison il y a 20 ans en arrière. Le défaut d'intelligence est qqch de tragique.

Écrit par : Johann | 02/06/2016

" Vous êtes de ceux qui n'ont pas encore compris que l'islam est une idéologie politique totalitaire "

Ha bon je ne savais qu'il y avait en Suisse un parti politique islamique. Par contre c'est le cas à Gaza avec le Hamas; vous savez ces islamistes qui ne vous pose aucun problème parce que vous avez fait votre choix idéologique contre un pays comme Israël partageant aussi les valeurs judéo-chrétienne pour vous mettre du côté de la cause palestinienne défendu par l'islamo-gauchisme occidentale.

" C'est l'islam qui se veut d'une dimension "planétaire", pas nous, pas notre patrimoine lié depuis plus d'un siècle non aux religions, "

La religion évangélique, une religion qui est relié à notre patrimoine chrétien est tout aussi expansif que l'islam dans le monde qui se veut aussi d'une dimension planétaire. L'évangélisme chrétien progresse même dans les pays musulmans.

" et vous voulez nous faire retourner dans les ténèbres de l'obscurantisme "

Mais en quoi vous vous inquiétez de l'islam obscurantiste puisque à chaque attentats terroristes comme pour le 11 septembre ou ceux de Charlie Hebdo vous niez avec vos délires conspirationnistes que les auteurs de ces attentats ne sont pas le fait des islamistes mais que c'est organisé par les gouvernements soit américain ou Français.

" Le multiculturalisme ne marche pas, si ce n'est pour fragmenter la société en autant de communautés prêtes un jour ou l'autre à se faire la guerre. "

Trouvez moi une société qui serait monoculture. Cela fait 2 siècles que les Etats-Unis ont été bâti sur plusieurs cultures différentes de nationalités, de religions et d'ethnies et ils ne sont pas pour autant en guerre. La Suisse partage quatre cultures linguistiques et différentes formée depuis plusieurs siècles est ce pays n'est pas en guerre et pourtant elle a connu par la passé ses guerres de religions entre catholiques et protestants qui à l'époque étaient deux religions totalement incompatibles.


Johann doit encore croire que les ancêtres direct des français actuelles sont les gaulois de Vercingétorix et ceux des suisses des helvètes de Divico en ignorant que tout l'Europe a connu depuis des millénaires à aujourd'hui des vagues migratoires venant de l'est, d'Asie, d'Afrique et d'Europe du nord. Il doit même ignorer que le christianisme n'est pas originaire d'Europe occidentale mais du proche-orient ( originaires de chez ceux qu ne peuvent pas s'assimiler à notre culture ) du côté de la Judée et qu'il fut importé en occident par les romains.

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2016

Johann, vous faites ce que vous voulez quand vous le voulez.
Toutefois veillez à ne pas confondre multiculturel avec interculturel

Écrit par : Charly Schwarz | 02/06/2016

" C'est triste quand qqn confond culture et langue "

Vous c'est pire vous confondez religion avec idéologie politique.

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2016

Souhaitant à fond, en vérité, que l'islam se convertisse à nos valeurs judéo-chrétiennes la présence d'un imam encadré par des femmes au pouvoir ne peut qu'être de bonne augure...

Écrit par : Myriam Belakovsky | 02/06/2016

" C'est triste quand qqn confond culture et langue: "

Ben voyons!!!

http://www.futura-sciences.com/magazines/sciences/infos/dossiers/d/philosophie-secrets-langage-monde-vivant-887/page/4/

" Et je ne savais pas qu'il y avait en Suisse quatre façons de considérer la démocratie... "

En quoi il y aurait en Suisse qu'une façon de considérer la démocratie? Pourtant il y a plusieurs façon de considérer la démocratie suisse peut-importe le nombre de langue parlée dans le pays. Certains comme les libéraux considèrent que la démocratie n'est pas une fin en soit que cela doit-être juste un moyen et là considère également comme un risque de tyrannie de la majorité. D'autre comme les marxistes estiment que la démocratie est une fin en soit et que cela doit-être la norme générale dans notre société pour toutes les questions politiques, économique, sociales, dans les décisions en entreprise etc... D'autres les abstentionnistes considèrent la démocratie comme une mascarade. Pour ces derniers toutes décisions populaires ne sert à rien en accusant le pouvoir de faire de toute façon ce qu'il veut.

D.J

D.J

Écrit par : D.J | 02/06/2016

@Johann

- « l'islam est une idéologie politique totalitaire et réactionnaire qui utilise la religion pour mieux parvenir à ses fins, c'est-à-dire la conquête du pouvoir et, en attendant, la conquête de territoires toujours plus importants à l'intérieur de notre pays. »

- « Vous avez perdu une occasion de vous la coincer: je peux faire mon aliyah quand je veux. »

Ah ça! Ca doit être bien pratique pour fuir "notre pays". Mais voyez vous, la plupart des suisses, ... ben ils peuvent pas faire "aliyah" ... parce que c'est beaucoup plus difficile pour eux, ... aussi difficile que pour les musulmans.

Alors comme vous ne serez plus là pour donner vos bons conseils quand les musulmans seront en Suisse, ... ben c'est ptet mieux que les suisses montrent aux musulmans que la politique totalitaire suisse est aussi bonne et même mieux que l'islam, ... pas comme religion, mais comme politique, ... puisque on peut être suisse et musulman, comme on peut-être suisse et catholique, ou suisse et protestant, ... parce qu'en Suisse, pour être suisse ... c'est vraiment pas important si on est musulman, catholique ou protestant, ... et parce qu'en Suisse, les suisses préfèrent percer des tunnels dans les montagnes ... pour embrasser la liberté pour être heureux ... plutôt que de construire des murs dans le désert pour s'y enfermer dedans à double tour et avoir peur.

Mais remarquez, ça doit sûrement être aussi très bien de faire "aliyah", ... et surtout beaucoup moins fatigant que de percer des tunnels ... pour rester suisse.

Écrit par : Chuck Jones | 03/06/2016

@Johann

- « http://www.bak.admin.ch/themen/04117/index.html?lang=fr »
- « Tenez justement, je n'ai pas trouvé le mot "langue" dans cette définition. »

Vous allez rigoler ... j'ai pas trouvé le mot "religion" non plus.

- « Et je ne savais pas qu'il y avait en Suisse quatre façons de considérer la démocratie... »

Là par contre, ... vous allez moins rigoler. Parce que y'en a pas quatre, mais 23 (1 par canton), + 1 (la confédération), + une chiée de démocraties _pas suisses_ différentes (les "pasnous" et les "pasdecheznous"). C'est parce que, ... en suisse, ... y'a une idée très suisse, ... encore plus forte que l'idée de démocratie. C'est la notion que ... y'a plein de façons différentes de ... "considérer la démocratie" ... et que c'est pas aux suisses de dire quelle est la meilleure démocratie pour les "pasnous" ... comme c'est pas aux "pasnous" de dire quelle est la meilleure démocratie pour les suisses ... parce que les suisses pensent que la démocratie suisse, ... ben c'est la meilleure pour les suisses, c'est sûr, ... mais pas forcément pour les "pasnous". Mais c'est pas une raison pour refuser de discuter poliment avec les "pasnous", par exemple de démocratie, ou de démocratie "pasnous", ou même de démocratie suisse, ... s'ils laissent les suisses décider selon la démocratie suisse, et pas une démocratie "pasnous". Mais pour pouvoir discuter poliment avec les "pasnous", ben les suisses croient qu'il faut apprendre des "langues pasnous", et des politesses "pasnous", et c'est plus facile de faire tout ça avec des tunnels plutôt qu'avec des murs.

Écrit par : Chuck Jones | 03/06/2016

J'espère q' ils lui ont pas donner les plans.

Écrit par : norbert maendly | 03/06/2016

Pensez-vous qu'on puisse faire changer une foi ?

Il serait bien de dire au Pape de modifier...
Ce serait mieux si les juifs changeaient ça...
L'islam pourrait s'adapter de telle façon...

Il faut regarder et comprendre les fondamentaux dans la foi qu'on observe, notamment ce qui est dit par rapport à ceux qui en ont une autre.

Écrit par : archi-Bald | 03/06/2016

La religion à la maison, un slogan à répéter tous les matins.

"La décision de la cours suprême du Canada rendue le 15 avril 2015 est d'interdire la pratique de la prière lors des réunions du Conseil".

Écrit par : Noëlle Ribordy | 03/06/2016

Ne faut-il pas, Archi-Bald, parlant foi regarder premièrement ce qu'il en est ou en va de ou par soi-même?

Tout est-il faux dans la Bible?

Quid de Jésus?

Tout n'est-il que légendes: imaginons un garçon, Jésus, aimablement surnommé (historique) "bâtard fils d'impure". Un jour de peine, accablé, cet enfant demande à Dieu, "auteur de ses jours tout au départ puisqu'enseigné créateur", demande à Dieu, donc, d'être pour lui ce père qu'il n'a pas et que, soudain, il jette sur lui-même, son entourage un regard tout neuf se sentant à tort ou à raison mais lui le ressentant rétabli en sa dignité et bien-aimé de Celui qu'il appellera plus tard "notre" Père...?!

Écrit par : Myriam Belakovsky | 03/06/2016

"Il faut regarder et comprendre les fondamentaux dans la foi qu'on observe, notamment ce qui est dit par rapport à ceux qui en ont une autre."

Phrase dépourvue de sens.

Écrit par : Moshe | 03/06/2016

"L’islam peut avoir sa contribution dans le renforcement de notre identité nationale, et ceci grâce à deux facteurs importants :

- Une présence des musulmans dans la majorité des cantons.

- La dimension historique d'une expérience musulmane qui a pu conjuguer à la fois l’unité et la diversité."

Putain de rire! Ce qu'il ne faut pas entendre.

Au fait Charly, avez-vous lu le Coran, une biographie de Mahomet ou les Traditions?

Apparemment non.

C'est fou ce déni de l'Histoire. Onze siècles de confrontation entre l'islam conquérant et l'Europe. Sept siècles d'occupation de l'Espagne. Une résistance européenne contre l'invasion ottomane. Et une résurgence de l'islam agressif en parfaite avec le projet des Frères musulmans, de l'Etat islamique et autres associations de malfaiteurs. Il y a aussi cette méconnaissance de la doctrine mahométane et de ses continuateurs, entendez par là les grands savants de l'islam.

A partir d'un certain taux d'occupation de notre pays, la présence de musulmans pourrait bien changer la donne en ce qui concerne les valeurs de la démocratie qui pourrait bien revenir à la définition de base, à savoir le pouvoir par la majorité et au diable le respect des minorités, respect dans le cadre de la loi d'Allah, c'est-à-dire celle édictée dans le Coran qui est et restera immuable

Il ne faut regarder l'islam ni sur le temps court, ni au travers de l'individu. Sur ce dernier point, je me permets une analogie avec les Allemands des années 1920/39, ils n'étaient pas obligatoirement représentatifs du nazisme et pourtant, l'Allemagne nazie a été l'agresseur.

Pour en revenir aux bienfaits de l'islam pour le renforcement de notre identité nationale, je pense que le mieux est d'écouter Boualem Sansal, auteur algérien de "2084":

http://www.europe-israel.org/2016/06/pour-boualem-sansal-leurope-na-plus-davenir-lislam-va-faire-eclater-notre-societe/


L'islam! Une chance pour la Suisse? Pour l'Europe? Pour le monde entier?

Il faut être fou et inconscient pour y croire. Ou criminel.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 05/06/2016

Les commentaires sont fermés.