13/03/2016

Laïcité, une recolonisation tolérante

Laïcité «plurielle », «ouverte» ou «positive», cette diversité terminologique cache mal certaines ambiguïtés, et se refuse, au nom de la liberté, à distinguer entre traditions culturelles et doctrines religieuses qu’elle place sur un pied de stricte égalité.

A côté de ceux qui, sincèrement, souhaitent redonner sa pleine efficacité à une vieille idée neuve. D’autres pensent le temps venu de reconsidérer ses fondements. 

Or, il est nécessaire d’aller y voir de plus près. Il n’est pas possible de taire ce que symbolise le port du voile islamique pour des femmes musulmanes, pas plus que n’est acceptable la remise en cause, pour des motifs religieux, des législations émancipatrices sur l'avortement ou le mariage de personnes du même sexe.  

Voir dans des comportements à justification religieuse une simple affirmation d’identité conduit à abdiquer devant le réel, fut-il frotté d’obscurantisme, et prive la laïcité de son exemplarité libératrice.  

La revendication de la liberté religieuse n’a pas le même sens exprimée par des Eglises ou conçue comme l’une des conditions de la laïcité.  

Ce que cherchent les Eglises, appuyées sur un partenariat avec les autorités de l’Etat, c’est la reconquête d’un espace de conviction.  

 

Une recolonisation tolérante, inscrite dans un pluralisme religieux assumé, mais potentiellement destructrice du seul vrai pacte laïque, celui conclu entre citoyens égaux.

Commentaires

Juste!

Écrit par : norbert maendly | 13/03/2016

"Laïcité «plurielle », «ouverte» ou «positive»"
Ces dénominations suffisent, à elles seules, à juger du caractère rétrograde de ce qu'elles cherchent à dissimuler: le retour à l'esclavage religieux.

Écrit par : Mère-Grand | 14/03/2016

A mon sens l'Europe se plante avec sa "laicité". L'exemple français de la laicité démontre en fait un remplacement des religions par une autre qui s'appelle la laicité. Dès lors, si on est pour la laicité on doit s'exprimer de telle manière ou penser ceci. Au final la laicité pousse à penser d'une façon, ce qui rappelle une époque ou tout le monde se positionnait sur la vision de l'Eglise. Aujourd'hui c'est l'Etat. L'Etat a reussi un coup de poker au 21ème siècle en se donnant également les moyens d'avoir des croyants à leur philosophie de vie.
Pour ma part, ayant vécu quelques mois à l'ile maurice, je ne peux pas dire qu'il n'y a pas de tension entre communauté. Ceci est un héritage de cette putain de colonisation. Les anglais ayant compris que pour etre tranquille mieux vallait mettre les dominés en conccurence. Il n'empeche que tous jours qui passe on y croise des femmse en sahri, des femmes voilées d'autres pas voilées. Lors des fetes religieuses (chrétienne, hindi, bouddiste ou musulmanne, les gens se mélangent sans aucun problème.
La laicité devrait à mes yeux ressembler à cela. En laissant les gens porter ce qu'ils veulent, la société admettra d elle meme qu'elle est ainsi composée, au lieu de le cacher. Ainsi il y a aura une égalité entre Chrétien (qui peuvent porter leur croix derrière leurs habits).
Je tiens à préciser que la colonisation a permis la propagation du christianisme mais qui a fait beaucoup de mal sur des générations par le caractère violent que souvent certaines population ont subi. Avant meme de parler de laicité, il faudrait peut etre se réconcilier avec ces populations qui ont été outragée dans leur croyance et qui ont engendré des enfants qui ont grandi avec la meme haine. Pas d'amour sans reconciliation et surtout si on assume pas son passé colonial (je ne parle pas de la Suisse bien qu'elle ait malgré tout un lien dans l'esclavagisme en matière de cacao)

Écrit par : plumenoire | 14/03/2016

"Je tiens à préciser que la colonisation a permis la propagation du christianisme mais qui a fait beaucoup de mal sur des générations par le caractère violent que souvent certaines population ont subi. "

Il est vrai que l'islam a été d'un exemplaire pacifisme!

Je vous rappelle cet essai d'un Africain sur l'esclavagisme et le génocide musulman en terre africaine:

http://www.blog.sami-aldeeb.com/2015/12/03/un-petit-rappel/

Il faut lire ou relire les récits des explorateurs comme Speke, Burton, Livingstone et d'autres pour se rendre compte à quel point l'esclavagisme arabo-musulman a été extrêmement cruel.

Auriez-vous la haine des Européens? Ce n'est pas la première fois que je vous lis mais il me semble que c'est une constante chez vous.

J'ai bien peur que ce ne soit des gens comme vous qui continuez à propager la haine des Européens.

Je vous rappelle que vos frères noirs ne se sont jamais gênés pour vendre leurs prisonniers de guerre et leurs rebelles aux Européens comme aux Arabo-musulmans.

Quant à la laïcité, il y a une définition, elle est claire!

Selon le site cnrtl.fr, on a ces définitions:

A. − Principe de séparation dans l'État de la société civile et de la société religieuse.

B. − Caractère des institutions, publiques ou privées, qui, selon ce principe, sont indépendantes du clergé et des Églises; impartialité, neutralité de l'État à l'égard des Églises et de toute confession religieuse.

Le Larousse en ligne donne:

A. Conception et organisation de la société fondée sur la séparation de l'Église et de l'État et qui exclut les Églises de l'exercice de tout pouvoir politique ou administratif, et, en particulier, de l'organisation de l'enseignement

B. Caractère de ce qui est laïque, indépendant des conceptions religieuses ou partisanes

En clair, il y a d'un côté la loi des hommes et ELLE SEULE COMPTE, et de l'autre celles des dieux, et ces dernières sont priées de ne pas se mêler de la loi des hommes.

Juste pour rappel, la charia, la loi d'Allah, donc la loi islamique, a été déclarée incompatible avec la Démocratie et les droits de l'homme par la Cour Européenne des Droits de l'Homme, le 1er juillet 2001 et le 13 février 2003.

Quant à l'Ile Maurice, ses dirigeants font ce qu'ils veulent. D'ailleurs, je doute que le principe de la laïcité existe là-bas. Il faut savoir que la laïcité a une origine historique chez nous et je ne vois pas bien pourquoi nous ne devrions plus l'appliquer, d'autant plus qu'il n'y a pas besoin d'avoir fait de grandes études pour comprendre que l'islam cherche à tout prix à s'imposer chez nous en Europe.

Écrit par : G. Vuilliomenet | 14/03/2016

Les commentaires sont fermés.