02/01/2015

Politique : piège, danger… Nos attentes changent !

On attend de nos dirigeants politiques des réponses aux multiples problèmes engendrés par les mutations socio-économiques…

   

Mais ils se transforment en hommes d’affaires et ils s’emparent du pouvoir au nom de la performance et de la compétence, ils proposent de gérer la cité sur un modèle strictement économique.

Le débat politique se réduit à un débat de conseil d’administration autour de problèmes budgétaires et financiers.

Là, il y a un piège !

 

L’approche comptable impose ses normes aux affaires publiques. Les considérations économiques sur-déterminent tous les registres de la vie sociale.

Les hommes politiques pensent fonder l’efficacité de leur action dans le modèle managérial, alors que c’est ce même modèle qui dévalorise l’action publique.

Là, il y a danger !

 

 

Commentaires

Je ne sais pas vous Monsieur Schwarz mais on dirait qu'ils ont à coeur de les compliquer davantage et ce juste pour le plaisir comme dirait un ancien de la Mob
très bonne année 2015 pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 03/01/2015

Bien d'accord avec ça cher Monsieur lucide, et c'est le cas depuis au moins 20 ans. J'appelle cela le syndrome d'irresponsabilité chronique, maladie qui a atteint tous les domaines de la société d'aujourd'hui, en particulier de ceux qui la dirigent, mais pas seulement.

Comme toute maladie contagieuse, elle s'est répandue non seulement dans tous les services de l'Etat, mais dans les entreprises privées aussi.

C'est toujours l'autre qui est coupable, mais personne n'est responsable de rien.

C'est ainsi que ce pays qui est le nôtre part à vau l'eau et voudrait nous faire croire que tout va bien.

Écrit par : Le tigre | 05/01/2015

Les commentaires sont fermés.