02/12/2013

Sujet complexe, la dette !

Sujet devenu complexe, la dette, caractéristique centrale de notre société, (l’économie fonctionne grâce à I ‘endettement), reste mal comprise de bon nombre d'entre nous. 

Cette méconnaissance est en partie due au fait que sa terminologie n'est pas simple. 

La dette des particuliers (quantité d’argent due par les citoyens à titre privé) avec un taux de 169% du revenu disponible fait de la Suisse un pays où l’endettement privé est important (86% pou l’Allemagne, 82% pour la France et 65% pour l’Italie). 

Pendant des années, Ia dette des particuliers a fait office de mécanisme servant à faire de la consommation Ie moteur de la croissance La dette publique (argent que le gouvernement doit au secteur privé) qui est en comparaison avec les autres pays de l'OCDE relativement basse, soit environ 35% du PIB en 2011. 

La dette extérieure (dettes dues à l’étranger par l’état, les entreprises et les particuliers) représente plus de CHF 120'000.- par personne. 

Et, pour aggraver les choses, Ies divers types de dette ont des implications différentes pour les ménages, le gouvernement et le pays.

Commentaires

Le pire c'est qu'on a appris aux gens à aller en voiture dès leur plus jeune âge et que maintenant ils n'auront plus les moyen de s'en payer une. Ils devront apprendre à aller à pied et c'est là que ça va faire mal. Mais gardons espoir, la marche à pied c'est bon pour la santé, bon pour les cordonniers et ça permet de réfléchir, ce que notre société est devenue incapable de faire. Au Bhoutan on mesure le bonheur non pas à ce que l'on possède mais au plaisir partagé et en ce domaine il n'y a pas à crédit.

Écrit par : norbertmaendly | 02/12/2013

Plus vous trouverez de banques dans un pays, plus la dette sera proportionnelle au nombre d'établissements bancaires !

L'Europe et ses multiples banques centrales et banques devenues européennes en est la preuve par 9 !

Écrit par : Corto | 02/12/2013

Les commentaires sont fermés.