19/09/2013

L’opacité des votes de la députation favorise les « …………..»

Si les + 25%, 13%, la mobilité douce, le logement, la sécurité, etc. sont de préoccupations pour l’ensemble des citoyens, seulement 40% du corps électoral se mobilise !

« Je ne vote plus, de toute manière ils font ce qu’ils veulent »

Cette phrase je l’ai entendu des centaines de fois lors des différentes élections.

Combien de candidats vont à la pêche aux voix avec des promesses qu’ils ne pourront pas tenir au nom de l’intérêt supérieur du parti ou de son magistrat ?

Et une fois installé sur le cuir rouge de la démocratie, ils se « défroquent ».

Les exemples ne manquent pas ; ce Député favorable à la mobilité douce mais vote contre l’installation des vélos en libre service, celui-ci incapable de s’abstenir quand il est en conflit d’intérêt, l’autre qui est contre la fusion des caisses de pension mais vote pour et l’autre qui n’est pas favorable au contrôle politique sur les régies publiques mais pour soutenir son magistrat vote pour.

Impossible de savoir, sauf avec un effort incommensurable, comment les députés votent.

Le temps d’introduire la transparence à sonné !

Commentaires

OUI

Écrit par : Pierre Jenni | 19/09/2013

Les commentaires sont fermés.