22/03/2013

Une personnalité politique est aussi une image de "marque"

 

L’image, d’une marque, comme celle d’une personnalité politique se construit dans le temps.

De la même manière, le « repositionnement » de l’image d’une personnalité politique est un travail de longue haleine, plus ardu que dans le cas d’une marque.

Dès lors qu’un candidat/e est « marqué/e » sur un thème de campagne, il est complexe de lui associer un autre thème.

Ainsi, les personnalité politiques se construisent un territoire d’expression. Les thématiques qu’elles choisissent et le ton de communication leurs permettent de se différencier de leurs adversaires et d’occuper une place originale sur l’échiquier politique.

De ce point de vue, les vrais personnalités politiques rencontrent les mêmes problèmes des marques généralistes qui doivent séduire le plus grand nombre tout en se différenciant des concurrentes.

Mais elles disposent de deux atouts par rapport aux marques : elles doivent communiquer sur tous les sujets de sociétés et de plus ce sont des marques incarnées par des personnes physiques qui peuvent  construire des connexions identitaires avec l’électorat.

La légitimité d’une personnalité politique n’est pas uniquement le fait de campagnes de communication, mais aussi celui d’actions politiques. C’est pourquoi il semble difficile de construire de façon artificielle la légitimité d’une personnalité politique.

 

Les commentaires sont fermés.