Le sénateur Robert Cramer renonce à sa « vocation » écologiste !

 

« Faut-il vraiment dépenser de l'argent », tels sont les propos tenus par « l'écologiste » genevois Rober Cramer, pour procéder à des études thermographiques afin de déterminer les zones de déperdition de chaleur des bâtiments.

 

Juste pou rappel ; 45% de l'ensemble de l'énergie consommée en Suisse est destinée aux bâtiments !

 

Evidement, c'est un postulat PDC, allez comprendre...

 

Commentaires

  • si kramer était vraiment écolo, cela se saurait, le problème des écologistes c'est que depuis longtemps, ils ne font que du vert que sur leurs affiches
    La seule rengaine, c'est la politique anti-nucléaire. Le reste ? on ne sait pas trop.
    Nature en ville? inexistante, il faut le constater, lors de la construction des trams à genève: où sont les mesures écolos? les arbres? arbustes? ....bref...je pense à cet adage: depuis qu'il y des écolos, y toujours moins d'arbres...?

  • On commençait à désespérer de les voir revenir un jour sur terre,tout espoirs de revenir au sens des réalités n'est donc pas perdu ,l'esprit Saint d'avant Paques aurait-il enfin éclairé ce Monsieur?

Les commentaires sont fermés.