05/03/2012

Politique: les banques investissent mais à l'envers du bon sens

je lis ce jour, en page 5 de la TdG, que le Crédit Suisse répartira ses dons en fonction de l'importance de la représentation des diverses fractions.
Il faut savoir que les partis les mieux représentés sont déjà les plus soutenus par la Confédération.

L'intelligence devrait obliger à procéder à une répartition inversement  proportionnelle.
Premier pas vers un rééquilibrage des ressources financières.

Les commentaires sont fermés.