26/10/2011

Antonio Hodgers, réveillez-vous !

Les déclarations d’Antonio Hodgers au journal le Temps, reproduites ci-dessous :

«La ligne d’Ueli Leuenberger est très présente en Suisse alémanique, selon Antonio Hodgers. Et ce sont eux les grands perdants…. Il poursuit « Nous ne pouvons pas être le «junior partner» du PS, il faudra s’en distancier un peu, comme nous l’avons fait en Suisse romande, notamment sur la question du rôle de l’Etat.»,

ne correspondent pas ou plus au positionnement des Verts à Genève, principale cité romande, et les chiffres issus de Smartvote contredisent les propos du Conseiller national.


 

Selon le profil des Verts, ci-dessous :

SmartVote les partis.jpg

Les Verts se situent à l’extrême gauche du paysage politique, encore plus à gauche que la formation « Ensemble à Gauche » et Fabienne Fischer, Présidente des Verts de la Ville de Genève, confirme : « l’image nous ressemble… »

Donc, depuis qu’il siège à Berne, Antonio Hodgers semble être totalement coupé de sa base électorale.

Alors comment faire pour mettre en concordance ses ambitions avec la représentativité des élus de la Ville de Genève ?

La réponse ne sera pas simple…

Commentaires

je dirai plutôt extrême droite !!!

Écrit par : Corto | 27/10/2011

Les profiles SmartVote sont fortement à relativiser.

Selon moi ils ont été mal étalonné car les partis de gauche (PS, Vert, PdT, SolidaritéS) sont systématiquement à l'extrémité gauche et dans quelques cm carré. De l'autre coté, même les plus à droite des membres UDC de suisse ne sont jamais totalement à droite sur le graphique de SmartVote.

De ce fait, il y a une échelle beaucoup plus LARGE pour différentier les partis PDC, PLR, UDC, PBD et PVL et à gauche tous sont agglutiné sur quelques cm carré.

Il faudrait que SmartVote élargisse et affine son échelle de mesure sur sa partie gauche. Et dans une moindre mesure revoir l’étalonnage entre Libéral et Conservateur qui place plus volontiers des formation sous la zone libéral.

De même, à l'époque, répondre positivement à des question de protection de l’environnement vous déplace dans la zone "conservateur". Considérer l'écologie comme un courant de pensée conservateur c'est soumis à forte discussion !

Écrit par : Olivier | 28/10/2011

Olivier. Je peux souscrire à une partie de votre commentaire «Selon moi ils ont été mal étalonné », juste pour rappel SmartVote est un outil développé par des « sympathisants » socialistes.
Et le curseur écologie est mal placé tant sur les abscisses que sur les ordonnées
Si « le PS, Vert, PdT, SolidaritéS » sont systématiquement à l'extrémité gauche et dans quelques cm carré », c’est que leurs programmes politiques se distinguent peu, aucune aspérités sur lesquelles l’électeur de gauche peut s’accrocher.
Sur la droite l’offre est plus variée et qu’il est difficile de faire des alliances avec des formations extrêmes contrairement à la gauche

Écrit par : Charly Schwarz | 28/10/2011

En fait les partis conservateur n'ont plus de prise au niveau du discours généralisé et devenu de la consistance d'une savonnette !

Entre la gauche et les partis nationalistes populistes, où est la différence dans le discours ? Nul-part sur les enjeux de politique intérieure, les populistes de "droite" ne se distinguent de la droite que par leurs positions à gauche hormis les discours nationalistes et xénophobes et la droite se lie à la gauche contre ces débats xénophobes, donc nous sommes en face d'un petit train qui se mord la queue et qui s'articule sur vides encombrants. De ce fait je ne partage pas cette image tentant d'illustrer le paysage politique sur un mouchoir de poche, je dirai plutôt que le vide prend toute la place !!!

Écrit par : Corto | 28/10/2011

@Corto: Nos concitoyens, qui sont de plus en plus nombreux à comprendre qu'il faut changer de logique, faire un saut, parce qu'ils font le constat que "ça ne peut pas durer comme ça", manquent encore des moyens de voir clairement ce qui distinguerait une politique de gauche et de droite.

Cette ligne pas encore bien définie et troublante, parce qu'elle se fonde sur des constats, peut être partagés par un électorat de gauche comme de droite, préfigure une nouvelle dichotomie ; progressistes/conservateurs.

Écrit par : Charly Schwarz | 28/10/2011

Comme quoi les bases étaient mouvantes depuis leurs bases !

"progressistes/conservateurs", gauche/droite et populisme nationalistes font un "drôle" mélange, car ils s'entrecroisent sans reperd et dans une course purement électoraliste, comment briser ces mécanismes fonctionnant par le truchement de réactions/contre-réactions ? Mais ce qui est visible, c'est que les électeurs de gauche votent massivement pour le populisme-nationalisme avec ou sans fond verdâtre ! Au niveau international les insurgés rebaptisés "indignés" par la gauche afin de ne pas trop choquer, surgissent de pays officiellement à gauche, l'Espagne, l'Angleterre et même les USA Obama, dans les pays arabes, les seuls pays à l'abri de la marée couvrant les islamismes les plus totalitaire sont des "royaumes" munis de gouvernements démocratiquement élus, le Maroc et la Jordanie, les autres, sont par le truchement de périodes "progressisme", retombés dans les miasmes populistes nationalistes et "religieuses" !

A force de victimiser ou de se victimiser, on tombe immanquablement dans la victimisation et le fatalisme, c'est pourquoi le terme "progressiste" n'est rien d'autre qu'une litote !!!

Écrit par : Corto | 28/10/2011

"juste pour rappel SmartVote est un outil développé par des « sympathisants » socialistes." dixit Charly Schwarz

Vous me décevez, ça sent bon la phrase simple réductrice à l'emporte pièce ça, le populisme n'est pas loin.

Pouvez-vous SVP justifier une telle affirmation ?

Sur le site de SmartVote il est indiqué que cet outils à été développé par des chercheurs universitaires en science politique de l'université de Berne et est soutenu par l'IDHEAP de l'université de Lausanne.

De plus dans votre commentaire vous avouez que le point des Verts est mal placé, or vous vous basez sur ce graphique pour la rédaction de votre billet...

A bon entendeur.

Écrit par : Olivier | 28/10/2011

Vous les politiciens, vous avez tendance à se justifier vous même et à vous surestimer , laissez vous juger par le peuple pour une fois, vous verrez la suite.

Écrit par : remerciement mariage | 08/02/2012

Les commentaires sont fermés.