02/09/2011

La Société Générale d’Affichage (SGA) nuit au débat politique. Délibérément !

Pour preuve, les 48 emplacements dédiés à la communication politique, dont seulement 12 sont visibles par des hérons, une mouette et quelques dealers.

Ces panneaux sont déployés entre écluse et passerelles. De plus ils sont maqués par les arbres du trottoir !

P1040042.JPGP1040043.JPG

Ce choix délibéré de nuire au débat politique serait condamnée par m’importe quel étudiant en communication.

 

Nous pourrions croire que la SGA aime la politique seulement quand elle paye ses emplacements !

 

Commentaires

D'un autre coté, qui regarde encore ces affiches aux messages simplistes, simplets et bien trop souvent mensonger (ou restant de vaines paroles finissant au fond d'un tiroir, une fois la votation passée ou encore ressurgissant quelques années plus dans l'espoir futile que cette fois-ci cela passera la rampe...) ?

A part polluer la vue et nuire à la fluidité du trafic piétonnnier, je n'y vois aucune autre fonction et je ne suis de loin pas le seul...

Écrit par : mouais | 02/09/2011

Le meilleur emplacement pour ces affiches est le troisième sous-sol du parking Lombard.

Écrit par : menu | 02/09/2011

Est-ce bien la SGA qui détermine l'emplacement des panneaux électoraux? L'information réclame vérification.

Écrit par : JF Mabut | 02/09/2011

@ Mabut


Feriez mieux de vérifier les commentaires de certains articles du site internet TdG.


Je pense à un article sur une bagarre ayant eu lieu à Carouge. C'était à vomir.

Écrit par : gonzales | 03/09/2011

Les commentaires sont fermés.