07/06/2011

Conseil Municipal de la Ville de Genève, « hold-up » radical sur le PLR

Après cette séance d’installation du nouveau Conseil municipal, c’est Jean qui rit, Jean qui pleure au sein de la nouvelle formation du PLR.

Par exemple, les cousins issus radicaux trustent les principaux postes :

 

Chef de groupe, un radical

Bureau du Conseil, un radical,

Commission de la taxe professionnelle, une radicale,

Commission pour le logement social, un radical,

Fondation de St-Gervais, une libérale, la seule désignée pour l’instant !

Et le PLR n’arrive pas à se mettre d’accord, entre ses deux fractions, pour désigner ses représentants au Grand-Théâtre et é la Fondation pou les arts dramatiques…

Commentaires

Le mariage c'est pour le bien comme pour le pire,mais quand on aime on ne compte pas

Écrit par : chauffat albert | 07/06/2011

Les commentaires sont fermés.