19/08/2010

Transparence OK, mais pas en politique !

L’exploration de la littérature et l’analyse des débats consacrés au thème de la gouvernance publique met en évidence l’omniprésence de l’exigence de la transparence.

 

Des propos, des discours, des rapports, des codes de bonnes conduites et des normes comptables n’ont cessé de rappeler la nécessité d’accroître la transparence en veillant à véhiculer une information fiable, compréhensible et utilisable par tous.

 

Mais cette exigence de transparence s’appliquant aux partis et organisations qui participent aux élections et aux campagnes politiques a été refusée par la majorité, 36 non, 32 oui, aucune abstention, des Constituants, le 24 juin…

 

Les commentaires sont fermés.