27/05/2010

Constituante, le 25 mai 2010 tout bascule…

Les media se sont focalisés sur l’ « amendement Dimier » pour expliquer le clash du 25 mai…

Mais tout avait commencé bien plus tôt, à 15 :15, par le refus par (36 non/34 oui) de la thèse relative à la non-discrimination 102.21.b (Nul ne doit subir de discrimination ni tirer avantage du fait notamment de son origine, de son ethnie, de son sexe, de son âge, de sa langue, de son état de santé, de sa situation sociale, de son mode de vie, de son orientation sexuelle, de ses convictions religieuses, philosophiques ou politiques ni du fait d’une déficience. )

Ce front du refus était composé des Constituants suivants :

GE’ avance :

Christian de Saussure, Benoît Genecand, Michel Chevrolet et Jean-Marc Guinchard.

Radical ouverture :

Guy Zwahlen, Pierre Kunz, Thomas Büchi, Georges Chevieux, Antione Maurice et Françoise Saudan

Mouvement Changer Genève :

Marie-Thérèse Engelberts, Patrick-Etienne Dimier, Yves-Patrick Delachaux et Frank Ferrier.

PDC :

Philippe Roch, Raymond Loretan,  Constantin Sayegh,Guy Tornare et Béatrice Gisiger.

UDC :

Soli Pardo, Jacques Pagan, Pierre Schifferli, Thomas Bläsi, Michel Amaudruz et Ludwig Muller

Libéraux & Indépendants :

Simone de Montmollin, Jacques Weber, Lionel Halpérin, René Koechlin, Richard Barbey, Céline Roy, Bénédict Hentsch, Béatrice Luscher, Bertrand Bordier et Catherine Kuffer-Galland.

 

Et c’est aussi parmi ces Constituants que l’on retrouve les opposants aux droits des personnes handicapées (102.3), mais cela est « une autre histoire »…

 

Commentaires

Oui mais la Constitution fédérale interdit la discrimination, si je ne m'abuse? Et comme la loi fondamentale genevoise est soumise à la Constitution fédérale...

Écrit par : rigolaux | 27/05/2010

Les commentaires sont fermés.