21/03/2010

Culture : les députés ont gouté au billard à 3 bandes !

billard.jpg Lors de la séance du Grand conseil en date du 19 mars, les députés regardaient le puck, et ne l’ont pas vu venir. Sans doute à cause de l’heure tardive des débats.

Entre la résolution 586 : « pour une politique culturelle genevoise durable et ouverte sur son temps » que les socialistes refusent et la pétition 1662-A : « donnons des espaces à la culture » que l’entente (sans le PDC), le MCG et l’UDC renvoient au Conseil administratif de la Ville de Genève, les députés se sont essayés au billard à trois bandes entre Confédération, Canton et Ville…

C’était une occasion unique de prendre la main sur la politique culturelle au delà du clivage droite/gauche, et de donner un signal fort à la jeunesse genevoise, aux acteurs culturels et de promouvoir un véritable partenariat entre le « public » et le « privé ».

Dommage que la culture reste l’otage d’une dichotomie ancestrale !

Commentaires

Charly,

Qu'appelles-tu culture ?

Écrit par : Jean Romain | 21/03/2010

Civilisation !

Écrit par : Charly Schwarz | 21/03/2010

C'est vrai que la Place des Volontaires est très civilisée !

Écrit par : Jean Romain | 21/03/2010

La culture ne se résume pas à la Place des Vontaires. C'est juste une question de volonté politique, qui fait défaut aux députés !

Écrit par : Charly Schwarz | 21/03/2010

Mais non, Charly !

Tout ce que font les hommes n’est pas de la culture ! Si tu roules avec ton vélo dans Genève, tu ne fais pas de la culture, mais tu participes à une civilisation, c’est vrai.

Le problème de cette discussion de vendredi au Parlement est qu’on ne s’entend pas sur ce qu’est la culture. Certains confondent la culture avec le simplement culturel. D’autre veulent que la culture demeure « Off », mais demandent cependant des subventions pour ces activités. D’autre pensent que la culture consiste à de gentilles décorations qui agrémentent la vie et la ville. Mais personne ne clarifie ce qu’il entend par là.

Je te rappelle que Spenler pensait que lorsque la culture se sclérosait, elle se transformait en civilisation. La civilisation pour lui était le signe de la culture… morte.

Écrit par : Jean Romain | 21/03/2010

Jean, tu sais aussi qu’Edward Taylor dans son étude « Primitive Culture » pose les deux termes culture et civilisation comme rigoureusement synonymes et donne la définition suivantes « le mot culture, ou civilisation, pris dans sons sens ethnographique le plus étendu désigne ce tout complexe comprenant à la fois les sciences, les croyances, les arts, la morale, les lois, les coutumes et les autres facultés et habitudes acquises par l’Homme dans l’état social ».

Écrit par : charly schwarz | 21/03/2010

Mais alors, si c'est à cette tendance que tu te réfères, lorsque je te demande ce que tu entends par "culture" et que tu me réponds "civilisation", on n'a pas avancé d'un yota !

C'est exactement ce qui s'est passé vendredi : on se contente de synonymes plus ou moins vaseux au lieu de définitions ! Et on tourne en rond... et on a bien fait de renvoyer cela à la Ville.

Écrit par : Jean Romain | 21/03/2010

Non ! C’était une occasion unique de prendre la main et vous l’avez galvaudée. Simplement à cause d’une vision politique hors d'âge, tant dans les rangs de l’entente que dans celui de l’alternative, face à la culture.

Écrit par : charly schwarz | 21/03/2010

Les commentaires sont fermés.