15/10/2009

La respectabilité du MCG passera-t-elle par une condamnation sans équivoque de l’initiative « anti-minarets » et un engagement fort pour la combattre ?

Commentaires

Depuis quand un parti élu démocratiquement doit-il 1) "gagner sa respectabilité" 2) en se conformant à l'opinion d'autres partis politiques? Poser la question peut paraître légitime, mais elle connote une volonté d'exclusion du jeu démocratique. La pensée unique, ce n'est pas pour demain!

Écrit par : bob | 15/10/2009

Cher Charly,
Quelle surprise que cette demande. Comme le dit "bob" elle est incongrue, le MCG ayant été plébiscité par le Souverain, notamment au dépens des radicaux.

Le Président du Mouvement a lui-même dit que le MCG a tenu des Assises sur cette question qui se posait de façon claire pour nous puisque l'ensemble des courants religieux sont présents dans notre Mouvement.

Etant quant à moi libre penseur en matière religieuse et défendant une laïcité stricte de l'Etat, j'étais partagé sur cette question.

La arguments développés par les défenseurs de la liberté totale, y compris des minarets, n'ont pas seulement été pertinents mais convaincants.

C'est donc en toute sérénité qu'à la suite d'un débat démocratique avec un vote clair que le MCG a pris position de façon qui ne laisse planer aucune équivoque contre l'interdiction des minarets en Suisse.

En ce qui me concerne, je persiste à dire que nous devons tenir le phénomène religieux loin des Institutions de l'Etat et je milite donc en faveur de l'incompatibilité entre l'appartenance religieuse et toute position élective qui serait contraire à la laïcité de l'Etat. Cette incompatibilité touche l'ensemble des ecclésiastiques, quelle que soit la religion concernée.

J'espère avoir été clair.

Je réitère ma surprise de votre demande de "légitimation" du MCG puisqu'il la puise à la seule source qui vaille en démocratie, le suffrage universel direct. Ce n'est pas à vous, connaisseur et défenseur du cigare cubain et des volutes qui l'entourent, que je ferai l'insulte de le rappeler.

cordialement,

Patrick Dimier,
constituant

Écrit par : Patrick Dimier | 15/10/2009

Cher Patrick,
Dans mon billet je ne parle pas de légitimité, mais de respectabilité. Et j’y perçois une nuance.

Et tu es assez féru d’histoire pour savoir que la légitimité n’a pas toujours été empreinte de respectabilité.

De plus, je pose simplement une question, à laquelle tu as répondu et je t’en remercie.

Je me réjouis de découvrir le slogan et les affiches que vous consacrerez à combattre l’initiative « anti-minaret »

Écrit par : charly schwarz | 15/10/2009

Les commentaires sont fermés.