14/10/2009

Etre anti-frontaliers ne peut pas être taxé de xénophobie… au pire de syndicalisme !

Commentaires

Mais bien sur.. et la marmotte elle met le chocolat dans la papier d'alu...

Écrit par : fanfoue | 14/10/2009

comme c'est joliment dit... c'est du syndicalisme mon oeil, il n'y avait qu'à lire les commentaires sur les blogs de la TDG avant les élections du 11 octobre : "sales frouzes, je vais leur crever les pneus, c'est tous des gros c..., le français est sans éducation, il n'est là que pour effectuer la m... des suisses" etc... etc.. et j'en passe. C'est du syndicalisme ça ? Je dirais plutôt qu'être anti-frontaliers c'est de la xenophobie voire de la c... Les 8 sièges de plus au MCG vous croyez qu'ils les ont gagnés comment ? en faisant du syndicalisme ?

Écrit par : une genevoise fière de l'être | 15/10/2009

Heureusement que « Frontalier » n’est pas une nationalité, c’est, vue de la Suisse, un statut professionnel.
Et défendre ou attaquer un statut professionnel, c’est du syndicalisme… (permettez-moi cette ironie)

Écrit par : charly schwarz | 15/10/2009

Les commentaires sont fermés.