24/09/2009

PS, parti des fonctionnaires ? Il est temps de choisir !

PSG.jpg

Si l’on considère le MCG (Mouvement Citoyen Genevois) comme le parti de la police, on peut aussi constater l’évolution du parti socialiste genevois vers le parti des fonctionnaires, c’est du moins le constat relevé par le flyer « Il est temps de choisir », soit au moins 53% des candidats pour l’élection au Grand Conseil 2009 (11 octobre) sont des acteurs du secteur public.

Commentaires

Normal! Le PS est le seul parti valable se battant pour un service publique de qualité! Faut pas chercher plus loin!

Écrit par : Riro | 25/09/2009

Des lois votées par des fonctionnaires censés appliquer quotidiennement les mêmes lois. Il y a un conflit d'intérêts évident.

Les fonctionnaires devraient être inéligibles, tout simplement et une violation de la séparation des pouvoirs. Les fonctionnaires sont membres du pouvoir exécutif, ils ne devraient pas pouvoir participer à l'élaboration des lois.

Écrit par : Yvan Protourov | 25/09/2009

@Yvan Protourov

Lisez la TDG d'aujourd'hui, le cas de David Amsler prouve que le cas des fonctionnaires n'est pas le seule!

Écrit par : Riro | 25/09/2009

Peut-être que la politique de milice a fait son temps (et montrer ses limites)... non ?

Écrit par : mouais | 25/09/2009

La politique de milice n'a pas nécessairement fait son temps. Instaurer des incompatibilités entre la fonction de député et le statut de fonctionnaire (du Grand Etat) ou de prestataire de service à l'Etat laissera quand même quelques miliciens disponibles...

Écrit par : pierre bamio | 25/09/2009

Il est intéressant de voir que le PS (dont j'ai toujours cru qu'il était le défenseur des petites gens) tire autant de ses candidats de la classe privilégiée et super-protégée des fonctionnaires. Et tout ce beau monde milite pour que l'on exploite encore plus les petits patrons et les PME, qui sont les prolétaires de notre société. Il y a quand même un problème dans la distribution des étiquettes politiques. Le plus drôle, c'est que le jour où le tiers état réclamera l'abolition des privilèges, les socialistes ne se sentiront même pas visés...

Écrit par : Lord Acton | 25/09/2009

Les commentaires sont fermés.