24/09/2009

La démocratie ne s’intéresse pas au nombre

démocratie.jpg

La conception moderne de la démocratie est le pouvoir par le vote, la capacité à prendre des décisions conformément à la loi de la majorité.

Mais une autre conception évoque une notion de pouvoir qui n’est ni quantitative, ni axée sur le contrôle, mais plutôt sur une potentialité : la capacité des gens ordinaires à découvrir des modes d’action pour agir sur des affaires communes.

Le sens originel, plus large et plus évocateur du mot « démocratie », est la capacité de faire des choses.

Des trois grands termes désignant le pouvoir politique –monarchie, oligarchie et démocratie- seule la démocratie ignore les nombres.

Seule la démocratie ne répond pas à la question « combien » ?

Le pouvoir du demos n’est pas le pouvoir du peuple, ni même de sa majorité, mais plutôt le pouvoir de n’importe qui.

 

Les commentaires sont fermés.