22/09/2009

Les électeurs sont-ils influençables ?

Réglementer le temps de parole parait relever du simple bon sens.

Mais cette volonté de comptabiliser le temps de parole, est-elle effective ?

Qui comptabilise ?

Commentaires

Je remarque que nos honorables aînés se laissent facilement inffluencés notamment par leurs enfants, par des proches. Je me demande comment se passe le vote dans les EMS, est-ce que le personnel, la direction ont des lignes directrices dictées ? Je me souviens que dans un EMS le Directeur votait pour les résidants ! Faut dire que la campagne électorale est molle et que les gens ne savent pas vraiment quoi voter. Je pense que nous nous orientons vers un score de l'absentionisme, pourquoi ? Je me répète, il n'y a rien de transcendant, mis à part les farandoles sur les places publiques et la distribution de dépliants et papillons dans les boîtes aux lettres. Et pourtant l'enjeu est très important, il en va de l'avenir de Genève. Je crois que c'est cet accent que les partis politiques devraient mettre le doigt; la Genève de demain, assurer l'avenir des jeunes, améliorer la fiscalité et le chômage de la deuxième génération et conforter nos aînés dans leurs acquis. Evidememnt, il y a le logement, le CEVA, le PAVE, la traversée de la rade.... Assumer une société dynamique, donner à Genève la dimension quelle mérite. N'oublions que Genève occupe une place de choix dans le monde. Pour revenir aux campagnes électorales, elles sont molles. Evidemment, cet avis n'engage que mon esprit.

Écrit par : velen | 22/09/2009

Les commentaires sont fermés.